Le Blues du 21e siècle & autres poèmes, de Tom Buron

cof

Il y a des textes qui osent. Des textes qui crachent, claquent, saignent, hurlent entre les lignes. Le Blues du 21e siècle & autres poèmes, écrit par Tom Buron et publié en 2016 par maelstrÖm reEvolution, est un recueil qui rassemble de tels textes.

« il nous faut du poème-vie neuf et des mots lancés à la mitraillette dans des berceaux géants calfeutrés des scènes polluées

il nous faut être des voyous de la vie incarnée et des parias de l’art-magie sur des feux créatifs allumés comme des phares or safran perçant la nuit molle instantanée sans relâche »

Il est évident, lorsqu’on lit les vers de Tom Buron, que sa poésie est avant tout une poésie faite pour être oralisée. Difficile de parvenir à maîtriser ce flot d’images et de sons sans prendre le soin de lire ces textes à voix haute. Dès les premiers vers déclamés, l’effet est immédiat : le rythme, effréné, s’impose, et les mots prennent soudainement toute leur densité.

« bien toi homme blanc donne-moi un peu de guerre mondiale je sais que tu peux me vendre la prochaine au nom de ta divinité accoutrée en banquière

je t’écoute car je veux aller me battre et je ne sais pas pourquoi »

Si Tom Buron chante le blues, c’est un blues enragé et engagé, un blues qui jette un regard brûlant et lucide sur le monde qui l’entoure. Chant terrible, où résonne un besoin inextinguible de liberté, de justice et de folie.

« (ils me demandent qui suis-je alors je leur dis que je n’suis rien de plus qu’eux tchhhh un christ un bouddha ou bien une athéna sortant avec douleur de la tête craquelée de zeus du tac au tac) »

En moins d’une trentaine de pages, Tom Buron parvient à nous happer dans un voyage infernal et fascinant, qui nous laisse avec une seule certitude en ce début de 21e siècle : la poésie, surtout lorsqu’elle crache, claque, saigne et hurle, nous est absolument nécessaire.