Tristan Cabral et l’insurrection poétique

printempspoetes

C’est la deuxième fois que je poste un texte de Tristan Cabral sur ce blog. Mais celui-ci est bien différent du premier : en effet, Aifelle et ClaudiaLucia ont proposé à tous ceux qui le souhaitaient de publier ce vendredi un poème ayant pour thème l’insurrection, dans le cadre du Printemps des Poètes. J’ai évidemment sauté sur l’occasion, et je vous laisse découvrir mon choix !

CAR AUJOURD’HUI, IL FAUT TOUT INSURGER !

Du haut de l’océan
Maintenant je vous parle :
« Frères humaines de la Côte »
Qui après nous viendrez,
Écoutez, écoutez-moi :
Il faut tirer à boulets rouges
Sur les ports domestiques
où les hommes travaillent
agenouillés comme dans un abattoir ;
il faut tout insurger,
les usines et les champs
les rivières et la mer

il nous faut des équinoxes d’or
et des marées de feu !
« Frères humains de la Côte »
Écoutez-moi !
Passez à l’abordage du vieux monde !
Écoutez-moi !
Attendez-moi, j’arrive !
J’arrive dans mon vieux « stang » bleu,
avec sa voile rouge, au tiers,
et je ramène au bord
des caisses d’armes celtiques,
des mots magiques et des musiques druidiques
qui nous feront danser sous les orages !
Car il faut s’insurger,
il faut TOUT insurger !
Et nous ferons partout des fêtes fantastiques,
des fêtes d’hommes et de femmes qui voleront le feu !
des fêtes blanches et noires
comme « la belle hirondelle, blanche au ventre et noire aux ailes… »
Alors nous serons rois
Nous serons tous « rois de Bretagne *» !

Tristan Cabral, le 13 juillet 2011

*Allusion au livre d’Yves Ellouët

Publicité

6 réflexions sur “Tristan Cabral et l’insurrection poétique

  1. Je me souviens de ma découverte de ce poète, à la lecture de « Juliette ou le chemin des immortelles », la beauté de son écriture et la force qui en émanait. Je retrouve les mêmes impressions avec le poème d’aujourd’hui, magnifique. (je crois me souvenir que c’est sur le blog de Brize que j’avais vu ce livre).

    • C’est bien possible que ce soit sur le blog de Brize en effet, c’est elle qui m’a fait découvrir ce poète ! Contente que ce texte te plaise, en tout cas. 🙂

  2. Et oui moi aussi je découvre ce poème! ce qu’il est beau, ce qu’il me touche quand il parle des hommes agenouillés, des équinoxes d’or et des marées de feu et de danser sous les orages… Et puis il est mystérieux aussi quand il évoque les peuples celtes. Quelle force dans les images!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s